1% pour le Développement en | es
   

Le Fonds en action

Un membre rend visite à des projets subventionnés par le Fonds au Pérou

Témoignage de M. Claude Echard, décembre 2006

Il nous aura fallu plus de trois heures dans la poussière et les embouteillages chaotiques de la veille de Noël pour aller de Villa Salvador aux Laderas de Chillon au nord de Lima. Là aussi nous pénétrons dans une école garderie d'un quartier très difficile et dangereux de la banlieue de Lima ; ici c'est le dernier jour d'école et nous arrivons en pleine fête des enfants ; l'Association Hatamy Warmi (« Femme, lève-toi! ») qui dirige le centre d'accueil a réuni les parents (essentiellement les mères) et les enfants pour une double fête d'adieu. Adieu d'abord aux enfants qui partent en vacances et adieu au bâtiment de l'école puisque celle-ci devrait être déplacée 800 mètres plus loin dans le même quartier. Lorsque nous arrivons nous sommes accueillis par un tonnerre d'applaudissements et la présidente, Martha, interrompt la manifestation pour nous présenter et nous remercier de l'aide que Terre des Hommes et le Fonds 1% ont apporté à la réalisation du projet en cours : la construction d'un nouveau bâtiment de l'école de l'autre côté du quartier qui sera plus vaste mais surtout dont l'Association Hatamy Warmi sera propriétaire.

Après quelques échanges de discours, la fête peut reprendre ; les enfants habillés dans des costumes flamboyants, probablement confectionnés par les mères dans l'atelier de textiles de la garderie, jouent quelques scènes de la nativité sans excès de prosélytisme mais plutôt dams le cadre d'une tradition culturelle qui remonte au XVIe siècle. Sous le regard émerveillé de leurs mamans.

Martha en profite pour me faire rapidement visiter les lieux, salles de classe des poussins, des petits lapins, des petits écureuils, les salles de repos etc. Nous nous entassons dans la 4x4 de Terre des Hommes et avec quelques membres du comité directeur d'Hatamy Warmi nous nous rendons siur le chantier de la future école, rebaptisée Jésus, éducateur de Chillon. Là un grand panneau nous donne une idée de l'importance du rôle joué par le Fonds 1% dans ce projet.

Malgré l'aspect encore assez inachevé du chantier, toutes les personnes concernées sont convaincues que tout sera prêt pour la rentrée des classes en mars 2007. Même le poteau électrique qui est toujours planté au milieu de ce qui sera bientôt une salle de classe ne leur pose pas de problème puisqu'il ne s'agit que de démarches administratives et que le 8 janvier, ils sauront exactement le jour du mois où la compagnie d'électricité viendra le déplacer en dehors du périmètre de l'école. L'intérêt du projet tient qu'Hatamy Warmi est maintenant propriétaire du bâtiment et du terrain : plus d'élèves, plus d'activités (notamment le recrutement d'une psychologue pour apporter aux mères qui le désirent l'aide psychologique dont elles pourraient avoir besoin), tels sont les objectifs de l'opération. A plus long terme, un autre terrain et une autre construction sont prévus pour séparer l'activité pédagogique de celles réservées aux mères des enfants.

Quelques cadeaux, quelques dessins d'enfants me sont remis pour le Fonds 1% et après la photo d'usage et moultes remerciements réciproques nous reprenons la route pour Lima, fourbus et poussiéreux mais largement récompensés par le regard et le sourire de ces femmes de fer que l'adversité ne semble nullement affecter, bien au contraire.

Poursuivre la visite >>

Remerciements Mise à jour 26.8.11 par webmaster@onepercentfund.net.